Le sonnet marotique : Hiver gourmand.

Photo de Gérard Méry

Hiver gourmand

Ce matin la nature a blanchi le gazon,
Tout est silencieux, le décor est magique,
Je promène à pas lents une âme nostalgique,
Et déguste à loisir le suc de la saison.

Dans la douce chaleur de ma tendre maison,
Pour secouer un peu mon esprit léthargique,
Je comble mon plaisir de façon stratégique
En lançant mes filets au cœur d’un horizon !

Si le brin d’herbe a froid, la nature fidèle
Appellera bientôt la gentille hirondelle,
Il faut tuer le temps avec des rêves d’or !

Déjà le mimosa prépare son panache,
En noyant mon frisson dans un vin de grenache,
J’imagine l’espoir planant comme un condor !

Annie

7 réflexions sur « Le sonnet marotique : Hiver gourmand. »

  1. un chant d’espoir qui appelle le printemps, ici, le mimosa en bourgeons subit depuis quelques jours les assauts du froid, j’espère qu’il va résister… belle lecture

  2. Très beau poème sur l’attente et l’espérance et aussi sur cette saison difficile à vivre parfois mais qui permet de faire de si jolies photos. Je t’embrasse Annie.
    Le Goéland de Gérard est superbe. On s’est longtemps visités lui et moi jusqu’à ce qu’il émigre vers Facebook et moi, les réseaux sociaux… je fuis à toutes jambes.

  3. C’est beau comme l’hiver qui frappe à mon carreau
    Avec bonheur , j’apprécie de la saison les cadeaux
    Blancheur de l’hiver et tourbillon des passereaux
    Pour le brin d’herbe et le bourgeon il est encore trop tôt !

  4.  » Dans la douce chaleur de ta tendre maison  »
     » Je comble mon plaisir de façon stratégique  »
    Afin de conjurer ce mal hémiplégique
    Cérébral me privant de ma sage raison !

    Bonsoir Annie,
    Il est succulent ce sonnet marotique et le fait que j’ai faim n’enlève rien à ses saveurs car si je l’ai englouti les 2 premières fois, celles d’après c’est de plaisir uniquement que j’ai pu l’apprécier !
    Bisous et Bonne nuit

  5. Ton chant d’espoir est magnifique Annie !
    Une petite Cassiopée, quel bonheur !
    Je joins mes voeux aux tiens pour un bel avenir la tête dans les étoiles…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *